Articles avec #cuisine tag

Publié le 22 Juin 2017

Recette trouvée au hasard des rayons du Grand Frais de ma ville natale alors que je venais juste de déposer dans mon panier les deux ingrédients principaux qui la composent ! 

Il faut : 

150 g de haddock

200 g de patates douces

1 oignon cébette ou nouveau

1 petite botte de ciboulette

1 cuillère à soupe de crème fraîche

2 cuillères à soupe d'huile d'olive

le jus d'un citron 

sel, poivre

Eplucher et faire cuire les patates douces coupées en dés jusqu'à ce qu'elles soient bien tendres.

Faire cuire le haddock dans un mélange d'eau et de lait, puis l'effeuiller

Emincer la cébette et la ciboulette

Ecraser la patate douce à la fourchette, incorporer l'huile et la crème et bien mélanger.

Ajouter le poisson et les herbes et bien amalgamer le tout. Saler, poivrer. 

Mettre au frais au moins deux heures

Au moment de servir, ajouter le jus de citron 

Déguster sur des tartines de pain, grillé ou pas ou des crackers.

 

Rillettes de haddock aux patates douces

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 15 Juin 2017

Un jour d'avril où les températures avaient cessé d'être estivales, une de mes amies expatriée aux Pays Bas a partagé cette recette de soupe (issue de son supermarché néerlandais).

A mon retour à Toulouse, l'Homme m'a fait la surprise d'en avoir préparé une fournée avec le reste des achats au Grand Frais du week-end précédent !

Comme on s'en est régalés, je partage avec vous :)

Il faut : 

1 grosse patate douce,

1 poivron rouge,

2 carottes,

2 oignons rouges,

2 petites gousses d'ail,

2 tablettes de bouillon de légumes et du persil.

Eplucher et couper les légumes en cubes.

Les faire revenir dans un peu d'huile d'olive.

Mouiller

Ajouter les bouillons cubes et laisser mijoter. 

Déguster nature ou avec un peu de lait de coco (ou de crème fraîche)  

Soupe de légumes et patate douce

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 8 Juin 2017

Un vendredi d'avril où j'avais trouvé de la poutargue chez mon fournisseur habituel, j'ai décidé de reproduire la recette dégustée à la Vecchia Conca, le premier soir de notre séjour romain du mois de mars.

J'ai pris, pour 2 :

80 g de poutargue

180 g  de linguine

deux poignées de coques

un petit oignon

10 cl de vin blanc

quelques feuilles de persil

 

Eplucher et hacher finement l’oignon

Laver les coques et vérifier qu’elles ne sont pas sableuses. Les déposer sur une poêle chaude avec le vin blanc. Couvrir la poêle. 

Au bout d’une à deux minutes, retirer les coques (qui se sont ouvertes) et laisser un peu réduire le vin

Décoquiller les coques, en garder 4 en coquille par personne, et réserver dans un bol

Enlever l'enveloppe transparente de la poche de poutargue et couper la poutargue en lamelles de 2 à 3 mm d’épaisseur

Faire cuire les pâtes al dente dans un grand volume d'eau salée

Dans la poêle, faire revenir l’oignon émincé dans de l'huile d'olive sans le laisser prendre couleur, ajouter la poutargue et la retourner au bout de 2 minutes

Goûter les pâtes pour vérifier leur cuisson , les égoutter rapidement (et surtout pas trop)

Les verser dans la poêle

Mélanger à la poutargue puis incorporer les coques décoquillées et leur jus

Bien remuer

Servir rapidement, saupoudré de persil haché 

Déguster ...

Linguine à la poutargue et aux coques

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 2 Juin 2017

Un jeudi d'avril où je rentrais à la maison après 10 jours parisiens, l‘Homme m’a surprise avec ce plat qui embaumait la maison

Il s’était inspiré de plusieurs recettes de moules à l’arménienne, pour créer la sienne sur la base des produits trouvés dans nos placards :)

Il a pris :

Pour une trentaine de grosses moules

2 gros oignons hachés

2 verres de riz

1/2 cuillère à café d’anis vert moulu 

du persil

quelques brins de coriandre

 

Nettoyer et gratter les moules,

Faire ouvrir les moules dans une casserole et conserver leur eau

Faire blondir l’oignon dans une poêle, ajouter le riz dans une poêle, puis les herbes ciselées et l’anis vert

Bien mélanger. Laisser cuire 2 à 3 minutes. Laisser refroidir légèrement,

Farcir les moules du mélange de riz et d’herbes, si possible dans le manteau pour que les arômes se mélangent bien (sans en mettre de trop car le riz va gonfler à la cuisson)

Disposer debout dans une marmite et mouiller de l’eau des moules Ajouter de l’eau jusqu’à mi-hauteur des coquillages,

Laisser cuire à couvert 30 minutes à feu doux en posant éventuellement une assiette dessus

Déguster

Moules à l'arménienne
Moules à l'arménienne

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 26 Mai 2017

Blanquette de veau

Lors d’un de ses derniers séjours parisiens, l’Homme s’est à nouveau plongé dans le livre « Plats mijotés » d’Isabelle Guerre et nous a concocté une nouvelle recette : la blanquette de veau.

Il a pris (pour deux):

2 carottes

1 poireau

400 g de veau à blanquette

1 cube de bouillon de légumes

10 cl de crème fraîche

1/2 citron jaune

1 jaune d'œuf

sel, poivre

Dans une cocotte, faire revenir les morceaux de viande dans de l'huile de tournesol. Quand ils sont dorés, saupoudrer de farine et réserver.

Nettoyer et couper les poireaux en tronçons. Laver et couper les carottes en rondelles de 1 cm. Mettre dans la cocotte avec l'oignon émincé et faire dorer 5 mn. Ajouter la viande et le cube de bouillon puis couvrir d'eau à hauteur de la viande

Saler, poivrer, couvrir et laisser cuire une heure en remuant de temps en temps

Ajouter la crème, mélanger à la sauce.

Fouetter le jaune d'œuf avec le jus de citron puis verser dans la cocotte en remuant. Retire du feu (la sauce ne doit pas bouillir)

Servir bien chaud.

Blanquette de veau

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 18 Mai 2017

Parce que j’avais trouvé un combava lors de mon passage au Grand Frais de ma ville natale, j’ai eu l’idée d’en aromatiser une panna cotta ... 

J'ai pris

25 cl de crème fraîche (un bidon)

10 cl de lait

2 feuilles de gélatine

2 cuillères à soupe de sucre

Faire fondre la gélatine une dizaine de minutes dans un saladier d'eau froide

Faire bouillir le lait et la crème, ajouter le sucre et retirer du feu

Ajouter la gélatine essorée ; remuer pendant quelques instants

Râper le zeste d’un combava, incorporer à la crème

Verser dans des pots et laisser refroidir avant de recouvrir de film alimentaire puis de placer au réfrigérateur pendant au moins trois heures

Panna cotta au combava

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 4 Mai 2017

Parce qu'il y avait des morceaux de jarret de veau sur les étals du supermarché paysan où j'ai mes habitudes, j'ai décidé un week-end de mars, de refaire un osso-buco (20 ans après ma première et unique tentative, qui avait été un grand succès !).

J'ai combiné plusieurs recettes, celle d'origine, une recopiée à la main et glissée dans les pages de mon carnet de cuisine (sans mention de son origine) et celle des carnets de Julie à qui j'ai emprunté la cuisson au four et la gremolata (en omettant les noisettes)

J'ai pris   

4 morceaux de jarret de veau

3 cuillère à soupe d’huile d’olive

3 carottes 

1 oignon

2 branches de céleri

1 boite 1/2 de tomates pelées (3 tomates en saison)

1 bouquet garni formé d’une feuille de laurier, de 3 tiges de persil, d’une branche de céleri et d'un brin de thym

1/2 litre de bouillon de volaille maison (des abattis de volaille ou 1 carcasse ou un morceau de poulet, 2 carottes, 1 oignon, du céleri, du poireau … mis à mijoter pendant une bonne heure dans de l’eau salée)

Pour la gremolata :

le zeste d’1/2 citron non traité

20 g de feuilles de persil plat

1 petite gousse d’ail

Peler les carottes et l'oignon, laver le céleri, concasser les tomates, couper en petits dés les carottes, l'oignon et le céleri.

Dans une grande cocotte, faire chauffer l’huile d’olive à feu assez vif.

Déposer la viande et faire dorer les morceaux 3 minutes sur chaque face environ. Réserver.

Préchauffer le four à 150°C à chaleur tournante.

Dans la cocotte, remplacer la viande par les légumes, laissez fondre quelques minutes.

Quand les légumes commencent à attacher, incorporer la viande, déposée en une seule couche, puis couvrir d’eau ou de bouillon de volaille maison.

Poivrer et saler généreusement et ajouter le bouquet garni. Couvrir et enfourner pour une heure et demie.

Retirer du four et laisser reposer une nuit ou a minima quelques heures

Réchauffer le plat.

Si besoin, réserver la viande et faire réduire le jus de cuisson sur feu vif.

Au moment de servir, préparer la gremolata : hacher très finement au couteau le persil, le zeste de citron et l’ail.

Servir l'osso-buco avec un risotto milanais, saupoudrer de gremolata. Déposer la sauce à côté.

Mon osso-buco

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 27 Avril 2017

Parce que j'avais un sachet d'ananas séché dont je ne savais que faire, j'ai adapté une recette ... et le résultat étant largement positif, je partage cette variante !  

J'ai pris :

150 g de farine de maïs

100 g de farine de blé

50 g de sucre

1 pincée de sel

75 g de beurre en cubes

quelques cuillerées de lait

un 1/2 paquet d’ananas séché et confit

25 g de cerneaux de noix de pécan coupés en 5 ou 6 morceaux

Préchauffer le four à 200°

Tamiser les deux farines, ajouter le sucre et le sel,

Faire un puits au centre.

Y déposer le beurre et mélanger pour obtenir une pâte sableuse

Ajouter le lait jusqu'à obtenir une pâte solide mais souple

Incorporer les morceaux d’ananas et les noix de pécan

Former des boules de pâte de la taille d’une noix.

Les déposer sur la plaque du four couverte de papier sulfurisé en les aplatissant légèrement à la fourchette,

Enfourner pour 20 minutes.

Retirer du four.

Attendre 5 minutes puis déposer sur une grille jusqu'à complet refroidissement

Bouchées ananas - pécan

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 20 Avril 2017

Encore une fois, l'Homme a été inspiré par l'ouvrage Plats Mijotés d'Isabelle Guerre lors d'un de ses derniers séjours parisiens ...

Pois chiches mijotés au chorizo & poivron

Il a pris :

1 boîte de 400 grammes de pois chiches au naturel

1 poivron

1 oignon

50 grammes de chorizo (doux)

1/2 cuillère à café de cumin moulu

sel, poivre

Laver le poivron, enlever le cœur et les graines et couper en lanières

Peler et émincer l'oignon

Egoutter et rincer les pois chiches

Peler le chorizo et le couper en rondelles

Faire chauffer une cocotte. Y mettre le chorizo à rissoler pendant 2 minutes

Ajouter l'oignon, le poivron et le cumin, bien mélanger et faire revenir 3 minutes

Ajouter les pois chiches, 1/2 verre d'eau, saler, poivre, mélanger, couvrir et laisser cuire à feu doux pendant 20 minutes

C'était fameux !

 

 

Pois chiches mijotés au chorizo & poivron

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 13 Avril 2017

Un restant de panettone se désespérait au salon ...

L'Homme l'a métamorphosé pour un petit déjeuner de fête.

Il a pris :

un œuf

15 cl de lait

1 cuillère à soupe de sucre roux

Dans un grand bol, battre l'œuf en omelette, ajouter le lait et le sucre et bien mélanger.

Faire chauffer une poêle sur feu moyen, avec un peu d'huile 

Couper les tranches de panettone, les tremper dans le mélange liquide

Déposer les tranches de panettone perdu dans la poêle chaude.

Retourner quand le 1er côté est doré. 

Servir très chaud dès qu'il est doré sur ses deux faces. 

Déguster !

Panettone perdu

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0