Articles avec #cuisine tag

Publié le 23 Mars 2017

Lors d’un de ses derniers séjours parisiens, l’Homme s’est replongé dans le livre « Plats mijotés » d’Isabelle Guerre et nous a concoctés certaines recettes, dont cette blanquette de saumon.

Blanquette de saumon

Il a pris :

2 carottes

1 poireau

2 pavés de saumon

10 cl de crème fraîche

1 citron jaune

30 g de beurre

sel, poivre

Nettoyer et émincer les poireaux.

Laver et couper les carottes en rondelles.

Dans une cocotte, faire fondre le beurre et verser les légumes. Faire revenir 5 minutes, puis ajouter 30 cl d'eau et laisser cuire 15 minutes. 

Couper  les pavés de saumon en gros dés. Déposer sur les légumes.

Ajouter la crème et laisser mijoter 10 minutes.

Presser le citron et ajouter le jus à la sauce juste avant de servir.

Blanquette de saumon

On s'est régalés !  

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 16 Mars 2017

Lors d’un de ses derniers séjours parisiens, l’Homme s’est replongé dans le livre « Plats mijotés » d’Isabelle Guerre et nous a concoctés certaines recettes, en commençant par cette carbonade dont nous sous sommes régalés !

 

Il a pris :

1 kg de bœuf à mijoter

4 tranches de pain d’épices

50 cl de bière brune

2 oignons émincés

30 g de beurre

1 cuillère à soupe de farine

3 cuillères à soupe de moutarde de Dijon

1 cuillère à soupe de vinaigre

2 cuillères à café de sucre

Sel et poivre

 

Peler et couper les oignons en petits dés. Dans une cocotte, faire fondre le beurre et y mettre les oignons à blondir. Réserver dans une assiette.

Faire dorer la viande sur toutes ses faces, saupoudrer de farine et bien mélanger.

Ajouter les oignons réservés, verser la bière, le sucre et le vinaire, saler et poivrer. Couvrir hermétiquement la cocotte et laisser mijoter 30 minutes

Recouper les tranches de pain d’épices dans l’épaisseur pour qu’elles soient bien fines et tartiner de moutarde. Déposer sur la viande, couvrir de nouveau la cocotte et prolonger la cuisson d’une heure trente en mélangeant plusieurs fois.

Le pain d’épices aura fondu et donnera du liant à la sauce

Servir avec des pâtes ou des pommes de terre vapeur

Déguster

Carbonade
Carbonade

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 9 Mars 2017

Sitôt découverte cette recette sur le blog d'Edda, j'ai acheté le céleri, indispensable, qui me manquait, et je l'ai réalisée dans ma cuisine parisienne, en l'adaptant aux autres produits de mon mini frigo et des placards.

J'ai pris, pour 2, :

un bocal de pois chiches cuits,

2 tranches de jambon (mieux du guanciale ou des lardons, mais je n’en avais pas)

deux branches de céleri

un oignon jaune

une petite gousse d'ail

une feuille de laurier

sel et poivre

 

Dans une casserole faire revenir le jambon sans matière grasse, d'abord à feu vif pendant une minute, puis à feu moyen pendant 2 minutes et enfin 4 minutes à feu très doux. Il doit colorer devenir légèrement croustillant et céder une partie de sa matière grasse. Mettre de côté les morceaux les plus croustillants.

Dans la même casserole, avec le reste de jambon ajouter l'oignon et l'ail émincés. Faire colorer minute puis ajouter le céleri coupé en dés.

Ajouter les pois chiches cuits, le laurier, couvrir d'eau et porter à frémissement pendant une vingtaine de minutes le temps que les pois chiches deviennent plus tendres et que le bouillon s'aromatise. Si besoin ajouter un peu d'eau en cours de cuisson. Saler et poivrer.

Servir chaud avec le reste de jambon de côté, un filet d'huile d'olive et, éventuellement, du fromage (pecorino, parmesan ou grana).

Soupe de pois chiches à l'italienne

On s'est régalés :)

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 2 Mars 2017

Depuis que je (re)vis à Paris, je prends du muesli au petit déjeuner.

A force de lire çà et là des recettes de Granola, je me suis lancée en 2015 dans la concoction d'un mélange maison, dont j’avais alors partagé la recette avec vous.

Depuis, je l’ai peaufinée, simplifiée et allégée pour ne garder qu’une version plus sobre sans huile ni sucres ajoutés.

 

J'ai pris :

 

400 grammes d'un mélange de flocons de céréales bio (avoine, orge, maïs, blé, riz)...

Une petite poignée de noisettes,

Une petite poignée de noix de cajou non salées,

Une petite poignée de graines de tournesol

Une petite poignée de graines de courge

 

Préchauffer le four à 170°.

Verser les flocons de céréales dans un grand saladier.

Ajouter les graines, puis les fruits secs légèrement concassées (j'aime bien les retrouver dans mon mélange).

Bien mélanger.

Mettre du papier sulfurisé sur la plaque du four.

Etaler le mélange sur le papier sulfurisé et enfourner pour 15 minutes.

Remuer toutes les 7 minutes pour que l’ensemble dore uniformément.

Laisser refroidir puis ajouter des raisins secs ou des cranberries.

Conserver dans une boîte hermétique, ou un sachet en papier.

 

Je le déguste mélangé à du yaourt à la grecque adouci d’une demi-cuillère à café de miel de fleurs d’oranger.

Mon granola (v2)

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 23 Février 2017

Un samedi de janvier où nous avions trouvé de tout jeunes oignons et poireaux au supermarché paysan de Belberaud, j’ai réalisé ce risotto aux légumes d’avant printemps J

 

J’ai pris :

un verre de riz Arborio

un verre de vin blanc (Muscadet

1 oignon jaune coupé fin

un paquet de poireaux (environ 250 g)

1 paquet d’oignons fins (environ 250 g)

75 g de mélange de pecorino et parmesan tout frais râpés

un litre de bouillon de volaille fait avec 2 Kub'or

une feuille de sauge

 

Emincer l’oignon jaune

Éplucher, laver les poireaux et les oignons, les couper en rondelles

Verser de l'huile d'olive dans une poêle. y faire revenir l’oignon jaune émincé (sans laisser prendre couleur) puis ajouter les poireaux et les oignons. Laisser cuire en remuant régulièrement pendant 5 à 10 minutes.

Verser 1 cuillère à soupe d'huile d'olive dans la poêle. Y verser le riz.

Remuer jusqu'à ce que le riz devienne translucide puis verser le vin blanc.

Quand le vin blanc est absorbé, verser le bouillon par petites quantités, et n'en rajouter que quand la louche précédente a été absorbée.

Quand le riz est cuit, incorporer les fromages râpés et une feuille de sauge et bien mélanger l'ensemble ; le risotto devient crémeux.

Laisser reposer 2 minutes avant de servir.

Déguster :)

Un risotto d'avant printemps

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 16 Février 2017

Parce que j’avais trouvé du guanciale à La Casa d’Italia, et du pecorino romano dans mon supermarché, j’ai enfin pu réaliser de véritables pâtes à la Gricia un samedi de janvier,

J’ai pris, pour 2 :

2 tranches épaisses de guanciale (joue de porc séchée)

50 g de pecorino

des linguine

Détailler le guanciale en batonnets

Râper le pecorino romano

Faire cuire les linguine al dente

Pendant ce temps, faire revenir le guanciale dans une poêle avec une cuillère d’huile, jusqu’à ce que le lard devienne transparent et rende du jus

Egoutter légèrement les pâtes en conservant uen louche d’eau de cuisson

Verser les linguine dans la poêle, remuer pour les enrober du jus du guanciale , verser un peu d’eau de cuisson pour créer une sauce onctueuse, ajouter la moitié du pecorino et bien mélanger

Servir saupoudré du pécorino restant et de poivre fraîchement moulu

Linguine a la gricia

Pour mémoire : équations des sauces romaines : 

pâtes + pecorino + poivre = pâtes cacio & pepe

pâtes + pecorino + poivre + guanciale = pâtes a la gricia

pâtes + pecorino + poivre + guanciale + œuf = pâtes à la carbonara

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 9 Février 2017

Parce qu’on avait trouvé de jolis choux de Bruxelles au marché, un samedi de janvier où le temps glacial incitait à cuisiner des plats roboratifs, j’ai imaginé de les farcir …

En l’absence de chair à saucisse, j’ai composé ce jour-là une farce inédite

J’ai pris :

une douzaine de choux de Bruxelles

1 carotte

1 échalote

1 tranche de boudin

du jambon cuit

du pain rassis

1 œuf

2 feuilles de sauge (facultatif)

7 cl de vin blanc sec (j’ai pris du Muscadet)

Faire pocher les choux de Bruxelles 2 minutes dans de l’eau bouillante. Retirer du feu et laisser légèrement refroidir avant d’en écarter les feuilles extérieures

Choux de Bruxelles farcis

Préparer la farce en mixant le pain (réhydraté à l’eau tiède puis essoré) le boudin, le jambon et en liant avec l’œuf battu

Insérer la farce entre les feuilles du chou et laisser en attente

Eplucher et couper la carotte en petits dés

Eplucher et émincer l’échalote

Faire revenir la carotte et l’échalote dans une cuillère d’huile de tournesol

Verser le vin et laisser bouillir le temps que l’alcool s’évapore

Ajouter 10 cl d’eau, les choux de Bruxelles farcis, deux feuilles de sauge et laisser cuire 30 mn à feu doux et à couvert

Choux de Bruxelles farcis

Déguster dans une belle assiette (ou pas !) 

Choux de Bruxelles farcis

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 2 Février 2017

Inspirée par une vidéo de Tasty qui circulait sur Facebook au mois de décembre, j'ai réalisé au début des vacances de fin d'année, ma version de raclette 'en pomme de terre' 

J'ai pris (pour 2) 

4 pommes de terre Roseval

8 tranches fines de lard

quelques tranches de fromage à raclette

Préchauffer le four à 200°

Eplucher les pommes de terre,

Les couper en deux et les creuser

Les enrouler dans une tranche de lard  

Glisser du fromage en lamelles dans les cavités des pommes de terre 

Déposer dans un plat à four (j'ai utilisé un plat à cake pour qu'elles restent 'debout') 

Mettre un peu d'eau au fond du plat et enfourner pour 35 à 45 mn (selon votre four) 

Pommes de terre en raclette

Déguster chaud 

Pommes de terre en raclette

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 26 Janvier 2017

Certaines recettes sont si simples à réaliser qu’on oublie de les noter ... et puis un jour, on tombe sur le bon produit qui les magnifie …

C’est ainsi que le dernier jour de 2016, nous avons acheté des gésiers confits à un marchand spécialisé du marché de Ramonville, une salade scarole à un producteur ‘jeune paysan’ de Bram, et qu’on s’en est tellement régalés que j’ai décidé de l’inscrire ici

J’ai pris : 

Une grosse poignée de feuilles de salade

3 gésiers confits par personne

3 pommes de terre Roseval épluchées et cuites à l’eau

de l’huile de colza

du vinaigre de vin

du Viandox (ou mieux, si vous en avez, du jus de rôti de bœuf ou de poulet rôti)

du sel et du poivre

 

Eplucher et faire cuire les pommes de terre 20 minutes à l’eau

Nettoyer, laver et essorer la salade

Préparer une vinaigrette avec l’huile de colza, le vinaigre de xérès, le sel, le poivre et quatre traits de Viandox. Bien émulsionner le tout au fouet.

Couper les gésiers en morceaux de la taille d’une bouchée

Faire réchauffer les gésiers dans une poêle,

Egoutetr les pommes de terre et les couper en rondelles

Couper les feuilles de salade en morceaux, les déposer dans une grand saladier et mélanger à la vinaigrette.

Déposer la salade dans des assiettes creuses, ajouter les pommes de terre et les gésiers

Déguster

Salade aux gésiers confits

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 19 Janvier 2017

Lors de mon dernier passage chez IKEA, j'avais acheté un paquet de crevettes surgelées ...

Pendant les vacances de fin d'année, je les ai utilisées : 

- sur des pommes de terre vittelotte avec une mayonnaise verte(réalisée avec de la moutarde Maille aux herbes vertes)

Crevettes festives

- en garniture de tranches de radis long avec une mayonnaise au curry  (moutarde Maille au curry et abricots secs) 

Crevettes festives

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0