Publié le 31 Mars 2007

Le ciel t'aidera

 
Vous connaissez Sylvie Testud, l'actrice : celle de "Stupeur et tremblements" et de "Filles Uniques" (et aussi de "La Môme", mais je n'ai pas vu ce film là !).

Mais Sylvie Testud est aussi écrivain ...

J'ai lu ce mois-ci "Le ciel t'aidera", son deuxième roman. Charmant et frais, il raconte les aventures et surtout les mésaventures d'une jeune femme qui a peur de tout ... Enfin elle a surtout peur de se faire agresser, et cela l'entraîne parfois dans des situations assez invraisemblables ou totalement cocasses ...

J'ai bien apprécié ce roman, tout autant que son premier, "Il n'y a pas beaucoup d'étoiles ce soir", que j'avais lu à sa sortie en 2003.

Conseillée par Marie, j'ai lu "la disparition de richard taylor" d'Arnaud CathrLa disparition de Richard Taylorine. L'idée du roman est intéressante : un homme disparaît, quittant femme et enfant, et son portrait se dessine peu à peu au gré du témoignage donné par une dizaine de femmes qui l'ont cotoyé et des lettres qu'il a écrites à d'autres femmes.

La première et la dernière partie de ce roman m'ont davantage plu que la partie médiane moins bien définie. Ce livre laisse une impression bizarre, les conséquences de certains choix étant atroces. 

Deux sans barreur

 J'ai choisi ce livre de Dirk Kurbjuweit, 'Deux sans barreur', à la médiathèque de L* ... pour remplir la lettre K et avoir un auteur allemand dans mon challenge ABC 2007. De mauvaises raisons, je le reconnais, mais qui m'ont permis de découvrir cet auteur contemporain qui relate dans ce court roman de 120 pages l'amitié qui naît et grandit entre deux garçons de 12 ans puis qui s'épanouit jusqu'à leurs 18 ans.
Roman d'apprentissages, d'amitié, un peu amer.
Les adultes y apparaissent étonnament absents ou indifférents à leurs enfants, englués dans leurs vies dont on ne sait pas grand chose.

Un roman assez différent de ce que je lis habituellement, mais qui mérite le détour.  

La Route de Midland

Toujours sur les conseils de Marie, j'ai lu 'La route de Midland' d'Arnaud Cathrine lors d'un déplacement parisien.
Ce livre assez court est un roman à plusieurs voix qui met en scène trois personnages principaux, Will, Amy, Singer et deux personnages secondaires, Zach et Susan, qui tous parlent de Ray ....

Le désert qui entoure la petite ville de Midland, le motel perdu à la sortie de la ville, renforcent la solitude des personnages dont nous partageons quelques jours. Ray, absent, est omniprésent dans les propos des personnages, et les conséquences de ses actes, découvertes peu à peu ont fortement influencé la vie de tous ... 

J'ai préféré ce livre à 'la disparition de richard taylor', il m'a paru plus fouillé, plus abouti aussi, bien qu'il ait été écrit avant ...

Cover ImageAutre livre lu en mars : le dernier opus de Greg Isles 'True Evil'.
Bien mieux que le précédent, c'est un bon roman américain, avec du supense, une agente du FBI qui mène une enquête solitaire hors cadre, des méchants très méchants, des femmes très belles et très vénales ... et une super héroïne qui gagne à la fin !
Au fil des romans la force et l'originalité de ses livres s'estompe.
C'est dommage ...
J'avais tellement aimé les premiers ("Dead sleep",  "Sleep no more", "The quiet game", "Mortal Fear  ou "24 hours" - sans aucun rapport avec Jack Bauer, à part le titre !).
La plupart des romans de Greg Isles se déroulent au Mississipi, dans la région de Natchez, et en Louisiane, changement de décor trés appréciable par rapport à la majorité des romans américains qui ont pour cadre la Californie ou les environs de New York.

Dernier livre lu en mars : "Williard et ses trophées de bowling" de RicharWillard et ses trophées de bowlingd Brautigan. 
 J'avais entendu dire beaucoup de bien de cet auteur ...
Mais je n'ai pas du tout accroché avec ce livre.
150 pages seulement en 10/18 m'ont convaincue de le lire en entier et de ne pas le laisser tomber en route mais ces trois histoires parallèles m'ont laissée de glace ...
A moins que ce ne soit la traduction de R. Pépin qui m'ait génée ... Un peu vieillote ... Le mot "adoncques" revient dans chaque chapitre !

Il faudrait peut être que je lise un autre roman de Brautigan en VO ... mais au vu de celui-ci, cela ne me tente guère ... 

Vous pourriez m'en recommander un ? 

  

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost 0

Publié le 30 Mars 2007

J'ai peut être fait 500 kilomètres pour rien entre mercredi et jeudi .... mais mon 'When this you see' a bien avancé ....

Il faut dire que le TGV est quand même plus pratique que l'avion ... et les voyages en train sont beaucoup plus (trop) lents aussi :-(

Voilà mon point de départ, au début du voyage :

Cliquez pour afficher l'image suivante

et la toile à l'arrivée à Bordeaux :

Cliquez pour afficher l'image suivante

J'ai poursuivi mon ouvrage en regardant écoutant France-Autriche, et voilà son avancée quand je me suis couchée mercredi soir :

Cliquez pour afficher l'image suivante

Je l'ai bien sûr repris jeudi dans le voyage du retour, si j'avais pris le train de 19h30, je ne sais pas si la lumière aurait été suffisante ... ;-)

Voilà comme j'étais installée :

Cliquez pour afficher l'image suivante

Et l'état de l'ouvrage à mon arrivée à la maison hier après-midi :

Cliquez pour afficher l'image suivante

Pas mal n'est ce pas !

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #broderie

Repost 0

Publié le 29 Mars 2007

Tous les ans, au mois de mars, je suis un séminaire de formation managériale à Bordeaux.

L'année dernière, le sujet en était 'Créer la surprise dans l'entreprise / Rompre les habitudes' ; cette année, "Comment créer, et maintenir une équipe gagnante".

Vous vous souvenez peut être de mon voyage de l'an dernier, ... quand j'avais découvert à Agen que la toile de mon futur Key West Sampler de Brightneedle était trop petite car j'avais oublié d'en doubler les proportions pour la faire sur deux fils :-(

Cette année, j'étais parée ... c'est le "When this you see" qui m'accompagnait dans ce voyage entre Toulouse et Bordeaux ! 

Le lieu du stage étant dans un hôtel 4* proche de l'aéroport, c'est là que je devais passer la nuit, j'ai donc pris la navette gare - aéroport pour m'y rendre ... et j'ai dégainé l'appareil photo pour grapiller quelques vues bordelaises (Bordeaux devient de plus en plus belle, d'ailleurs, au fur et à mesure de l'avancement des travaux de rénovation ...)

Cliquez pour afficher l'image suivante

La suite se déroula conformément (ou presque) aux attentes : dîner au restaurant de l'hôtel (excellent menu du jour à 20 €), petit-déjeuner-buffet (le plus complet que je connaisse), mais nuit moyenne en raison de la température trop élevée de la chambre ....

Mais c'est ensuite que les choses se sont compliquées .....

Le formateur ayant eu hier une alerte cardiaque et étant hospitalisé, le stage ... a été annulé et reporté au dernier trimestre !!!

L'organisateur n'ayant pas nos coordonnées, il n'avait pas pu nous joindre à temps pour qu'on évite ce déplacement ... alors, après s'être longuement excusé de ce contretemps, il nous a diffusé un film d'une heure sur les paradigmes (très intéressant) puis nous a libérés à 10 heures ...

Un taxi, un changement de billet de train (je n'allais pas attendre 19h30 pour rentrer), l'achat d'une boite de canelés et de Girondins Mag', un retour à Toulouse suivi d' une traversée de la ville rose et de sa banlieue en métro et bus, 25 minutes de marche à pied (le bus direct ne passait qu'à 17h30!) ... j'étais chez moi à 15 heures !

Soit 500 km et des poussières, 160 € de frais ... pour rien !

nb :  J'ai transformé cet aprem en congés :-(
En effet, quand je pars en déplacement, je co-voiture avec l'Homme de la Maison, et si j'étais repassée au bureau cet après midi, je n'avais aucun moyen commode (en moins de 2h30) pour rentrer chez moi ce soir : l'Homme rentre beaucoup plus tôt que moi et mes collègues presque voisins sont absents en ce moment :-( 
Là,  je regrette vraiment les transports en commun parisiens !   

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #C'est la vie !

Repost 0

Publié le 29 Mars 2007

J'ai toujours eu des problèmes pour réaliser un gâteau au yaourt ...

J'en ai fait un qui n'avait pas levé ; il était mangeable mais très bourratif.

D'autres étaient à peine mangeables...

Récemment Marie m'a dit qu'elle en avait fait un selon la recette de son amie Mahée ...

Je l'ai testé le week end dernier

il faut  :

1 pot de yaourt (Mahée préfère celui à la vanille, j'ai pris un Laitière nature )
1 pot de sucre semoule
3 pots de farine
3/4 pot d'huile ou 30 g de beurre (l'huile est plus facile à mesurer !)
2 oeufs
1 sachet de levure chimique
(j'ai ajouté de l'extrait de vanille, comme mon yaourt était nature)

Placer dans un saladier le beurre, les oeufs, le sucre, le yaourt et battre le tout.
Ajouter la farine et la levure.
Battre.
Beurrer le moule, verser la pâte et faire cuire à four Thermostat 6 (180°) pendant 35 mn.
Surveiller la cuisson à la fin.
 
  

 

 

 Verdict : moyen ...

Je le referai avec du beurre (on n'aime pas trop le goût de l'huile en arrière plan) et en y rajoutant des morceaux de poire ou de pomme pour le rendre plus moelleux ...

(à suivre)

Voir les commentaires

Rédigé par bill (et Marie)

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 28 Mars 2007

L'assassin et le prophète

Après 'Les sept crimes de Rome', dévoré en quelques jours l'été dernier, je viens de me plonger avec plaisir dans le dernier livre de Guillaume Prévost, paru chez 10/18.

Après la Rome de la Renaissance, l'auteur nous emmène à Jérusalem, au temps de l'occupation romaine, au début du premier siècle. 

Un jeune égyptien mène, malgré lui, une enquête "policière" pour élucider les meurtres qui déciment la communauté religieuse.

Qualifié de thriller biblique par l'éditeur, ce livre, qui se lit rapidement, nous entraîne dans un monde encore peu fréquenté par les auteurs de polars et il est, de ce fait, assez dépaysant.

Sans avoir - loin de là - la même force que le premier livre de l'auteur, je qualifierais cependant ce roman de "Bon livre d'été"

Bonus : des scènes (bien connues) du Nouveau Testament parsèment cet ouvrage.

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost 0

Publié le 27 Mars 2007

Voilà ce qui m'attendait au courrier d'aujourd'hui ...

 

Une enveloppe rebondie en provenance de Rouen où LittleLily m'a confectionné un sac aux couleurs pascales qu'elle a accompagné de petits oeufs à la liqueur !

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #patchwork, couture, tricot et autres

Repost 0

Publié le 27 Mars 2007

Je vous l'avais montré "en cours" au début du mois, mais il était resté en plan jusqu'à samedi dernier où je l'ai terminé devant Desperate Housewives ... ...

Mais le voilà fini ... enfin la partie broderie est terminé ...

Cliquez pour afficher l'image suivante 
modèle JBW Designs Christmas Sampler (série French Country)
Fil Atalie Romarin

 

J'ai une idée de montage un peu compliqué pour celui-ci ... mais je voudrais m'entraîner d'abord ...

Mais promis, je vous montrerai à nouveau tous les ornements, quand ils seront totalement finalisés.

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #broderie

Repost 0

Publié le 26 Mars 2007

Il y a quelques mois, je m'étais promis d'économiser de l'argent pour ce week-end. Et puis je croyais que c'était en Avril. Et je n'ai rien économisé du tout. Je n'avais pas prévu d'acheter quoique ce soit d'ailleurs :-)


Petite parenthèse. Je suis, comme d'habitude, assez en retard sur mes posts de lecture. Et je lis vraiment beaucoup en ce moment. J'ai enfin lu le dernier Olivier Adam, j'ai découvert Christophe Honoré, Stig Dagerman, Pierre Drieu La Rochelle, Sarah Kane, Syvlia Plath. Et encore et encore Arnaud Cathrine.


Revenons-en au Salon du livre. J'y ai été vendredi et samedi. Et puis dimanche aussi parce que Bill et mon amoureux m'y ont forcé (si si si, j'le jure !!). Vendredi, je débarque dans le Hall 1 du Parc des Expo - Porte de Versailles. 10 minutes de queue (et rien à payer pour les étudiants de moins de 26 ans :-) Et là je débarque dans un monde parallèle : celui des éditons qui me sont totalement inconnues. J'y rencontre celles de Normandie, de Roumanie et de je-ne-sais-où. Je ne suis pas vraiment venue pour ça. Au bout d'une demie-heure, j'ai déjà envie de partir. Et puis je tombe sur le site de Gall**. Et là, c'est le coup de foudre :-) Après avoir trouvé 2 poches en tirage épuisé, j'exulte ! Je m'en sors vendredi avec 4 livres achetés. Donc 2 pas pour moi et un lu depuis. Raisonnable.


Samedi : il y a déjà nettement plus de monde (il faut dire que nous arrivons à 14h45 !), mais étant étudiant, on nous fait passer, après 20 minutes de queue, sur une autre file ! Il y a beaucoup plus de monde que la veille. Mais je m'en fous. Et je m'en sors avec 3 livres cette fois :-)


Dimanche : même horaire que samedi, mais beaucoup de monde, bizarrement (dans la queue, parce qu'à l'intérieur, c'est pareil, voire pire même). Bilan : 3 livres !


Je n'ai plus qu'à me plonger, entre autres, dans Henri Calet, (encore) Pierre Drieu La Rochelle, (à nouveau) Sylvia Plath, Fritz Zorn, Jean Rhys, Iris Murdoch. Mes achats ont été sages dans le sens où je n'ai pas été tentée d'acheter un livre pour me le faire dédicacer dans la foulée (d'ailleurs, j'aurais du mal, ils sont tous déjà morts !).


Pèle-mèle, qui j'ai vu :
Arnaud Cathrine, Olivier Adam, Philippe Besson, Guillaume Musso, Marc Lévy, Bernard Weber, Camille de Peretti, Shan Sa, Amélie Nothomb, Pierre Grimbert, Alix Girod de l'Ain, Harlan Coben, Douglas Kennedy, Yasmina Khadra, Von Grafenberg, Carrère, ...

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost 0

Publié le 26 Mars 2007

Désolée Marie, je sais que cet article te fera du mal ....

 

Oui, vendredi soir j'en ai refait et tu n'étais pas là !

 

Mais avec cette recette, tu sauras en faire toi aussi  ...

 

Pour deux, il faut :

1 kg de coques
10 cl de vin blanc
3 cuillères à soupe de crème fraiche liquide
persil ou ciboulette hachée

Laver les coques dans plusieurs eaux pour qu'elles ne soient plus sableuses.
Les mettre dans une poêle avec le vin blanc, à feu vif.
Quand elles commencent à s'ouvrir, baisser le feu, verser la crème liquide et couvrir.
5 minutes plus tard, servir avec la ciboulette ciselée ou le persil haché.

 


En version ultra rapide, cette recette peut également se faire avec deux boites de  coques au naturel* (pour 2).

Dans ce cas, il faut faire réduire le jus des coques avec le vin blanc, ajouter la crème fraîche puis y faire rapidement réchauffer les coques.

Dans un restaurant cancalais, les coques décoquillées nous avaient été servies dans une coquille d'oeuf ! Joli mais cher, très cher ! ...

Alors, au retour à la maison j'avais cherché à copier la recette ... et selon mes goûteurs, j'ai réussi !


* Les boîtes de coques au naturel étant elles aussi assez chères, j'en ramène d'Espagne où elles sont nettement plus abordables !

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 26 Mars 2007

Bien rempli ce week end de trois jours, même si je ne suis pas beaucoup sortie de la maison en raison de la pluie qui est tombée presque sans interruption de vendredi midi à dimanche après-midi ...

Au programme de vendredi : ménage, rangement, comptes, courses (FNAC et Carrefour) , bibli et séance de kiné (pour remettre mon cou en place et faire fuir mes maux de tête, mais c'est pas encore gagné apparemment !), préparation d'une nage de coques, mon best-of en matière de rapidité et d'excellence culinaire, pour le repas du soir (la recette est ) et broderie pour le Pâqu'o'swap devant 24 heures chrono (décoiffante la saison 6 !)  ...  

Samedi : Surf sur sites et blogs, réalisation d'un gâteau au yaourt (recette à venir) déjeuner dans notre pizzeria préférée, broderie intensive du Pâqu'o'swap (finie à 23h) et du SALPIN de mars (fini à 23h30 après pénélopage intensif), quelques épisodes de Desperate Housewives (avec des révélations surprenantes dans la saison 3 !) après avoir été déçus par la première mi-temps de Lituanie-France ... 

Dimanche : Vu le temps maussade, un plat d'hiver s'imposait  : j'ai donc préparé des pâtes bolognaise (recette à venir) puis j'ai finitionné ma réalisation du Pâqu'o'swap (photo à venir quand sa destinatrice l'aura reçu), et attaqué l'objectif du SALPIP de la semaine dernière devant "l'Inspecteur Barnaby" (oui, j'étais un peu en retard).

Je suis très fière de ce premier ouvrage en un fil, même s'il comporte quelques erreurs !

Cliquez pour afficher l'image suivante

Et tant que j'étais bien lancée, j'ai poursuivi par l'objectif de la quatrième semaine !

Cliquez pour afficher l'image suivante

Et j'en suis à la moitié ...

Ce modèle me plait de plus en plus !
Je regretterais presque de ne pas l'avoir démarré plus tôt - ça fait quand même près de deux ans que je l'ai en attente !

Pendant la soirée, j'ai repris la troisième partie du  Beglad ...


 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #broderie

Repost 0