Publié le 30 Juin 2006

Je suis arrivée avisée à Paris, un lundi, avec trois livres dans ma valise : deux en français (un classique américain et un policier anglais) et un anglais que j'ai bien entamé.

 

Le mercredi, deux jours plus tard, j'ai retrouvé Bill après nos réunions (pour elle) et épreuves (pour moi) et on est, entre autres, passées à la Fnac, rue de Rennes (à taille plus humaine que celle des Halles - mais toujours en travaux). Et elle m'a offert quatre livres (dont trois que j'ai déjà lu).

 

Ensuite, ce lundi, j'ai été y faire un tour après mes oraux. J'étais partie pour seulement acheter un livre de Dubois, mais - boulimie livresque oblige - je me suis emparée de deux autres livres dans le même rayon - preuve en est que leurs auteurs commencent eux-aussi par la lettre D (Desplechin et D**).

 

Enfin, petit arrêt hier avec mon amoureux, avant d'aller au ciné. Et encore achat de livres.

 

Voilà un aperçu de deux livres que j'ai lus ces derniers jours :

 

Hongroise


Il y a trois ans, j'avais lu La correspondante et Mademoiselle Chambon et je n'avais pas trop aimé. Mais je ne me suis pas découragée, et j'ai dévoré Hongroise. Le thème est le même que celui de Je l'aimais d'Ana Gavalda, mais d'un autre point de vue, avec toute la sensibilité d'Eric Holder. Je relirai ses livres, que j'ai du lire trop tôt (?), trop jeune (?). Et j'adore la couverture aussi.

 

 

 

 

Un pas de plus

J'ai été un peu déçue du recueil de nouvelles Un pas de plus, de Marie Desplechin. Quand j'étais petite, je lisais le magazine "Je bouquine", et j'avais bien aimé Dis-moi tout (je crois qu'il est sorti en tant que livre, depuis) de cette auteur, et je m'attendais à retrouver le même ton. Et bien, non.  C'était glauque.

Voilà tout de même deux extraits :

"-Crois-tu que nous soyons plus malheureux que les autres ?
- Qui nous ?
- Toi, moi, par exemple.
J'ai rigolé;
- Pas plus malheureux, non. Mais nous anticipons. Nous crions plus fort et plus vite. Nous gueulons comme des putois avant même d'être touchés. Ca n'empèche pas les coups. Ca les met en musique."

"Quand il s'endormit, il avait appris deux choses qui devraient faire de lui un autochtone beaucoup plus vite qu'il ne l'aurait imaginé : qu'un 29 avril, en exil, vaut bien un 14 juillet, et que Paris, il faut le savoir, c'est beaucoup plus que Paris"

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost 0

Publié le 30 Juin 2006

Je suis à Paris, en week-end et pleine de bonnes intentions :-)

C'est ainsi qu'il y a quelques jours, je m'étais mis en tête de venir assister à une émission : le Fou du Roi, sur France Inter (pour ceux/celles qui ne connaissent pas : tous les jours de la semaine - de 11h00 à 12h40). Le bâtiment de la Maison de la Radio est assez imposant ; on ne remarque que lui au bord de la Seine (et on ne peut pas se perdre quand on sort du RER C :-)

C'était trooop bien :-)

L'invité principal était Nagui (il y avait aussi Maryline Canto), je ne suis pas une grande fan de lui (contrairement aux collégiennes qui se sont aglutinées autour de lui à la fin de l'émission lol !!), mais il a bien mis l'ambiance tout au long de l'émission.

Il y avait aussi (presque tous) les animateurs habituels : Stéphane Bern, Patrice Carmouze (je le croyais jeune, mais ses cheveux sont tout blanc), François Reynaert (qui n'a pas beaucoup parlé), Vincent Roca (qui manie très très bien les mots dans sa chronique), Frédéric Martin (il paraissait tout timide et n'a pas vraiment participé aux conversations, mais sa chronique - tout en chanson - montrait un visage tout à fait différent), Danielle Moreau (et sa chronique people décalée) et Franck Gélibert (au piano). Il y a aussi un groupe français (OMR) et un chanteur belge (Brice) qui ont chanté, les deux étaient très bien !

Bref, si vous n'avez pas eu l'occasion de l'écouter, vous pouvez encore le podcaster avant demain midi !

La saison du Fou du Roi se termine demain et reprend le 4 Septembre. Si cela vous tente vous aussi d'y assister, je vous conseillerai de ne pas y être trop tôt. Sur le site, il est conseillé d'y être pour 10h00. J'y suis arrivée vers 09h45, mais 10h15 aurait été (largement) suffisant et de toute façon, on n'est rentrés dans le studio qu'à 10h45.

 

Je suis contente que ça t'ait plu ...
C'est marrant come l'histoire se répèteà 30 ans d'intervalle ... sans que ce soit prémédité !
J'étais aussi allée assister à l'enregistrement d'une émission (mais de télé - des variétés animées par Guy Lux) avec ma mère lors d'une journée de relâche pendant mes oraux de l'ESSEC en ... 1976 !

Profites bien de tes intervalles de détente entre deux épreuves !

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Bazar

Repost 0

Publié le 29 Juin 2006

Marion est la fille de mon amie parisienne.

Elle a eu hier les résultats du concours d'entrée en deuxième année de fac de Médecine à Paris ... et elle a réussi dès sa première tentative !

Félicitations ma grande !
Profite bien de tes vacances qui sont bien méritées !

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #C'est la vie !

Repost 0

Publié le 28 Juin 2006

 Si je devrais trouver un avantage aux oraux (j'ai tendance à trouver des aspects positifs aux choses, même si c'est tiré par les cheveux :-), c'est que ça me laisse du temps pour lire ... C'est ainsi qu'en trois jours, j'ai lu trois livres ! Vive les transports en commun et les oraux à Pétahouchnok !!

Ce matin, j'ai passé plus de deux heures sous terre ... Quand je suis arrivée au lieu de mon oral, je croise une fille de ma classe qui en sortait, on commence à parler et, pour me motiver un peu plus pour cet oral qui ne me sert que d'entraînement, elle m'affirme, texto, que cette école "a vraiment l'air trop pourrie"  :-)

Enfin, j'ai fini ma semaine et c'est le principal !! J'ai eu deux journées d'oraux, lundi et mardi et aujourd'hui, ça ne m'a pris que la matinée. Je reprends la semaine prochaine. Vivivi, ça ne s'arrête jamais.

J'ai ainsi eu le temps, durant mes périples et mes attentes entre les épreuves, de lire dévorer La course au mouton sauvage d'Haruki Murakami. J'ai retrouvé les personnages simples et sans histoire, ainsi que l'écriture limpide des Amants du Spoutnik, j'ai bien aimé, même si une fois de plus, la fin tend vers le fantastique et que je bloque un peu pour tout comprendre ... Dans ce livre, il est question de mouton qui prend les commandes de personnes pour arriver à ses fins (si si si, je vous assure !), ainsi que d'une fille qui a de magnifiques oreilles dont le narrateur est littérallement fou !! Bref, c'est un peu déjanté et j'ai passé un bon moment en le lisant :-)

Sinon je me suis aussi baladée entre mes épreuves ; je passais un oral en même temps que quelqu'un de ma classe. On a mangé une tarte au citon dé-li-cieu-se, pas acide du tout et avec de la meringue dessus. Miam !! Et je me suis fait quelques ampoules, aussi, à force de trop marcher avec des jolies-chaussures-qui-torturent-les-pieds.

PS : On a gagné 3-1 !! C'est troooop coool :-) Rdv à Charléty samedi !!

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost 0

Publié le 27 Juin 2006

1 - 3
(mt : 1-1)
  Terminé  

ESPAGNE FRANCE

Les buts
  D.VILLA (28e sp)

  F.RIBERY (40e)

  P.VIEIRA (84e)

  Z.ZIDANE (90°+2)

La suite du programme, ce sera ...

Samedi à 21 heures, contre le Brésil ....

(huit ans après, ils vont nous rejouer le même match ?)

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Football et autres sports ...

Repost 0

Publié le 27 Juin 2006

1 - 1

ESPAGNE FRANCE
Les buts
  D.VILLA (28e sp)

  F.RIBERY (40e)

 

Dans 45 minutes le bonheur ?

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Football et autres sports ...

Repost 0

Publié le 27 Juin 2006

Ces deux recettes de sauces, ou plus exactement de 'dips' où tremper des nachips ou des tortilla chips pourraient également avoir été classées dans la rubrique de la cuisine en kit !

 

En effet, elles se préparent en un rien de temps et avec un minimum d'ingrédients !

 

Voilà tout d'abord la recette du Pico de gallo

Pour un bol, il faut :
2 tomates (mondées et épépinées si vous avez le temps !)
1/8 d'oignon, rouge de préférence (plus doux)
7 branches de coriandre fraîche

Couper la tomate et l'oignon en petits morceaux (ne pas hacher l'oignon)
Ciseler la coriandre.

Mélanger.
Laisser reposer au moins deux heures avant de consommer.

 

Et maintenant, celle du guacamole

 Pour un bol, il faut :
1 avocat mûr à point (pas assez ou trop, c'est pas bon !)
1/3 de sachet de Guacamole Mix (Mon préféré est celui d'Old El Paso)
le jus d'un demi citron

Mettre tous les ingrédients dans le bol d'un mixer.
Mixer jusqu'à obtenir une purée fine.

Verser dans un bol !

Servir ces deux sauces avec des nachips ou des tortilla chips (de chez Old El Paso bien sûr !) , ou ... avec des radis, branches de céleri ...

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 26 Juin 2006

Ce n'est qu'hier que j'ai enfin eu le temps de préparer l'envoi du coussinet brodé en fil dégradé DMC 4240 à ma destinatrice de l'échange organisé de main de maître par Léna.

Voici ce que j'ai réalisé :

et son verso :

Ces motifs sont extraits d'un modèle du Bonheur des Dames (Souvenir de vacances 1994) que j'ai brodé dans son intégralité pour l'anniversaire de ma petite sœur en 1998.

J'espère que ce coussinet plaira à xxx. Pour me faire pardonner mon petit retard, je l'ai accompagné de surprises !


Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #broderie

Repost 0

Publié le 25 Juin 2006

A mon retour de mon escapade parisienne, un énorme tas de courrier m'attendait ... Tout n'était cependant pas pour moi ...

Marie reçoit en ce moment d'épaisses enveloppes en provenance des écoles qui rivalisent pour lui démontrer que c'est dans cette école là - et aucune autre - que ses prochaines années d'élève-ingénieur se passeront le mieux, avec les meilleurs professeurs, les plus royales perspectives d'emploi, tout en bénéficiant des meilleures installations sportives et de loisirs.
Les écoles non parisiennes se prétendent d'ailleurs toutes proches de la capitale, si ce n'est tout de suite, c'est pour bientôt avec l'arrivée du TGV !

Quant à moi, une énorme enveloppe m'attendait ... Et non ce n'était pas le Big Bag Swap mais ... la FNAC qui m'a envoyé 4 romans à évaluer d'ici le 4 août.
Deux d'entre eux sont en version finalisée, les deux autres sont des épreuves non corrigées.  Leurs dates de publication s'échelonneent entre le 23 et le 30 août.  Hier, est arrivée une enveloppe avec un nouveau livre, lui aussi sous forme d'épreuve non corrigée. C'est le seul dont je connais l'auteur ... 
Je ne vous en dirai pas davantage, et vous comprendrez que je ne vais plus mettre d'image du livre en cours dans la colonne de gauche ! sauf bien sûr si je sors de ces lectures imposées !
Mais dès le 23 août, promis, je vous dirai tout sur ces cinq livres !

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #C'est la vie !

Repost 0

Publié le 24 Juin 2006

Je suis donc partie lundi dernier à Paris pour trois journées de réunions. La différence avec les autres déplacements, c'est que là, je partais avec Marie !
Ce fut une semaine variée, tant côté professionnel (réunions globalement intéressantes et utiles) que côté personnel.

J'ai en effet retrouvé Marie mardi et mercredi soir pour lui apporter une radio (pour la détente et l'écoute des match du Mondial) puis une convocation reçue à la maison après son départ et que son père m'avait faxée. Nous avons aussi fait quelques achats de livres à la FNAC rue de Rennes (ah l'appel de la FNAC dans les rues de France et d'Europe en fin d'après midi associé aux cris des livres qui veulent qu'on les achètent, est plus irrésistible que le chant des sirènes !).

J'ai passé la soirée de mercredi, chez une amie qui a bravé, à minuit, les embouteillages provoqués par la fête de la Musique pour me ramener à mon hôtel sous la pluie !

Pour une fois, je n'ai pas dévalisé les boutiques parisiennes de point de croix ! J'ai juste fait un petit tour chez Madame La Mercière du Comptoir (rue Cadet) pour y acheter un petit coupon de feutrine et admirer les chiffons à lunettes tant vantés par IsaE, puis au Bonheur des Dames, passage Verdeau, pour une échevette de fil Anchor réclamée par le Nantucket Sampler !

Mardi soir, en sortant de ma réunion à Nanterre, j'ai cherché les presque 80 vaches de la Cow Parade censées se trouver à La Défense ... mais je n'en ai trouvé que 4 : les
deux exposées aux Quatre Temps ainsi que les deux du CNIT dont celle-ci que j'aime beaucoup :



Donc mercredi matin, avant d'aller en réunion  là :


j'ai traversé La Défense, de La Grande Arche à l'Esplanade, bien décidée à chasser mon troupeau dans tous les recoins ... et je les ai trouvées !
Voilà mes préférées, vous trouverez les plus belles des autres dans l'album photo de la colonne de gauche et si vous voulez les voir toutes, vous pouvez aller sur le site de l'expo.


Et pour finir une vue globale de toutes les vaches prise depuis le 20ème étage de l'immeuble où se tenait ma réunion.


Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Culture

Repost 0