Deux semaines en capitales (2016-12)

Publié le 28 Septembre 2016

Notre deuxième journée complète à Vienne a commencé à la Hofburg, avec la Visite des appartements de Sissi et de l'Empereur François-Joseph, son mari ...

et plus précisément par les salles exposant la vaisselle impériale

Décors créés spécialement pour la famille impériale, ou offerts par d'autres chefs d'état et têtes couronnées ...

Deux semaines en capitales (2016-12)

A noter les pliages des serviettes devenant presque oeuvres d'art.

L'un d'entre eux, spécialement créé pour les empereurs d'Autriche n'est toujours connu et gardé secret que par deux personnes !

Deux semaines en capitales (2016-12)

La visite finit par une salle de réception à la table dressée pour un repas en présence de l'Empereur ...

Nous avons poursuivi notre visite de la Hofburg par une exposition dédiée à l'impératrice Elisabeth, Sissi, et les appartements de l'Empereur ... où il était interdit de prendre des photos :(

Deux semaines en capitales (2016-12)

Après un petit tour en tram, nous sommes allés visiter l'un des appartements de Beethoven ...

Moment émouvant à découvrir ces petites pièces, un piano, son masque mortuaire ...

Deux semaines en capitales (2016-12)

Nous sommes allés à la recherche de la maison de Sigmund Freud, sans la visiter ... nous y reviendrons un jour !

Deux semaines en capitales (2016-12)

Et pour clore cette journée, quelques pépites architecturales découvertes au cours de nos pérégrinations dans Vienne ....

Deux semaines en capitales (2016-12)

Rédigé par Bill

Publié dans #Berlin, Vienne et Prague

Repost 0
Commenter cet article

Giovinetta 02/10/2016 19:11

ce qui m'a subjuguée là-bas, ce sont les poêles en céramique pour chauffer les pièces, des meubles à part entière avec leurs mécanismes.
Je n'avais fait que 4 billets de blog sur ce thème d'Autriche....

Bill 03/10/2016 09:33

Je m'étais étonnée de l'absence de trappe en façade de ces poêles pour les remplir de combustible. Nous avons appris lors de cette visite que les trappes étaient à l'arrière et que les domestiques pouvaient ainsi les remplir depuis les couloirs, sans gêner les occupants des pièces principales, ni les salir ... Chacun restait ainsi à sa place ...

lizagrece 28/09/2016 08:03

Une visite non pas "royale" mais "impériale"...