Publié le 18 Janvier 2006

Pour une fois, lundi et mardi soir, nous avons regardé des films à la télé, sur Canal +.
Mais ces deux soirées cinéma furent très différentes l'une de l'autre ....

Lundi, nous avons regardé Kamchatka, un film argento-espagnol de Marcelo Pineyro, filmé en 2002 , dont voici l'histoire :
L'Argentine au milieu des années 70. La famille du petit Harry, qui fait partie de l'élite intellectuelle de Buenos Aires, vit paisiblement. Le petit garçon ne manque pas un épisode de la série «Les Envahisseurs» qu'il dévore en compagnie de son frère, surnommé «microbe». Tout change quand la radio annonce la nouvelle d'un coup d'Etat qui va bouleverser la vie du pays. Toute sa famille est rapidement obligée de s'isoler dans une petite maison à la campagne, afin de ne pas subir les foudres du nouveau pouvoir en place. Harry vit cette expérience comme une aventure grandeur réelle, d'autant que lui et les membres de sa famille doivent trouver des noms d'emprunt...

Film émouvant, où tout est suggéré, avec des paysages superbes et inédits...
L'actrice principale, Cecilia Roth, joue aussi dans Epitafios, la série argentine du dimanche soir sur Canal Jimmy.

Hier soir, changement radical, avec la grosse artillerie américaine et Le jour d'après, film catastrophe sans grand intérêt, aux grosses ficelles ... Je me demande encore pourquoi j'ai insisté pour le voir !


Et ce soir, pas de problème pour choisir un programme  : ce sera le direct sur France 2, ..., le match TFC - AS Monaco en Coupe de la Ligue (dommage que les maillots des joueurs soient surchargés de publicités spécifiques et assez hideuses !)

Complément du 19/1/2006 :

Monaco a battu le TFC 2-0, mais les toulousains ont fait un superbe match

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Films

Repost 0

Publié le 18 Janvier 2006

Aujourd'hui, je n'ai travaillé que ce matin, car j'avais décidé d'aller au cours d'aquagym auquel je me suis inscrite en septembre, mais où je manque totalement d'assiduité !
Et puis après les abus de travail de la semaine dernière, celle -ci étant assez light, j'en profite un peu pour souffler !

Comme faire la cuisine est un de mes moyens de détente favoris, et puis que nous avons vraiment beaucoup apprécié les muffins de dimanche (terminés hier soir) ... j'ai réalisé ... ... ...
 des Muffins aux abricots, à la vanille et au citron.

Il faut :
1/2 gousse de vanille (ou 1 cuillère à café d'extrait de vanille liquide)
225 g de sucre semoule
300 g de farine
1 cuillerée à café de levure chimique
1/2 cuillerée à café de sel
125 g de beurre
100 g d'abricots secs hachés (coupés en petits morceaux, c'est bien aussi !)
le zeste râpé d'1 citron (retiré à l'économe puis passé à la moulinette électrique)
1 oeuf, légèrement battu
225 ml de lait

Préchauffer le four à 200°
Placer la gousse de vanille et le sucre dans un mixer et broyer jusqu'à ce que la gousse soit très finement hachée (ou mélanger l'extrait de vanille liquide aux ingrédients liquides et ajouter le sucre aux ingrédients secs)
Dans un grand récipient, mélanger la farine, la levure chimique et le sel puis ajouter le sucre à la vanille.
Ajouter le beurre et mélanger du bout des doigts jusqu'à ce que la préparation soit grumeleuse. Incorporer les abricots hachés et le zeste finement râpé.
Mélanger l'oeuf et le lait (et éventuellement  la vanille liquide)
Ajouter à la préparation, mélanger rapidement.
A l'aide d'une cuillère à soupe, verser la pâte dans un moule à muffins (j'ai rempli un moule de 6 gros muffins et un de 11 petits)
Laisser cuire jusqu'à ce que les muffins aient bien levé et soient fermes (25 mn pour les petits et 30 mn pour les grands dans mon four !).
Laisser refroidir 10 mn dans les moules avant de démouler et de placer sur une grille.
Déguster chauds ou froids.

... j'attend qu'ils refroidissent pour les goûter ! Je vous raconterai plus tard !
Complément de 17 heures :
Pas mauvais, moins typés que ceux de dimanche, plus légers  ... On ne sent pas trop le goût de la vanille (l'extrait que j'avais en stock était peut être un peu éventé) mais surtout celui du citron.
J'en referai !
Cliquez pour afficher l'image suivante 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 18 Janvier 2006

La 'cuisine en kit', c'est le simple assemblage de produits tout prêts qu'il suffit de réunir pour avoir un plat 'fait maison' sans beaucoup de travail à faire ...

Cet après midi, sur ce principe, je viens de préparer une Quiche aux Lardons & aux champignons.

Il faut :
200 g de lardons en batonnets (je les préfère non fumés)
1 petite boîte de champignons émincés
1 'bidon' de crème fraîche liquide (Bridélice)
150 g de fromage râpé
1 rouleau de pâte brisée (au beurre c'est meilleur !)
2 oeufs battus

Dérouler la pâte brisée sur un plat à tarte (ou un moule à manqué - comme ça, il n'y a aucun risque de débordement !).
Couvrir de lardons (je les dégraisse avant), des champignons égouttés et du fromagé râpé.
Battre les deux peufs, ajouter la crème fraîche, saler (pas trop), poivrer, mélanger de nouveau puis verser sur la pâte.
Mettre à four préchauffé à 200° pendant 45 mn ou jusqu'à ce que ce doit bien doré et gonflé.

Je préfère la manger froide.

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 16 Janvier 2006

J'ai terminé ce matin 'Lutetia' de Pierre Asouline.

Ce roman retrace l'histoire du Palace de la Rive Gauche, de 1938 à 1945, au travers de la narration d'Edouard Kiefer, ancien des RG devenu responsable de la sécurité de l'hôtel, qui parvient à traverser ces époques troubles sans jamais se renier.

A travers son regard, on observe la population de l'hôtel  : aux artistes, écrivains (James Joyce et Roger Martin du Gard entre autres) et aristocrates de l'entre-deux-guerres succède l'Abwehr (le service de renseignements de l'Armée allemande) pendant l'Occupation. En 1945, finalement, l'hôtel servit de lieu de rassemblement des déportés rapatriés des camps de concentration avant de retrouver sa fonction première d'hôtel de luxe.

Pierre Assouline sait donner la vie à ses personnages, tant dans ses romans ('Etat limite' ou 'La cliente', par exemple) que dans ses biographies.

J'ai particulièrement apprécié "Grâces lui soient rendues", la biographie de Paul Durand Ruel, le marchand des Impressionnistes, qui donnait à voir la vie des ces artistes sous un angle inédit.

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost 0

Publié le 15 Janvier 2006

Le week end dernier, j'ai fabriqué (rapidement) le petit kit mi broderie - mi patchwork que MHB de G m'avait envoyé (entre autres choses) lors de la ronde des cadeaux de Noël d'Accroforum.
Je l'ai rempli de lavande et il est dans la chambre de Marie, accroché à l'un des tiroirs de sa commode :

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #broderie

Repost 0

Publié le 15 Janvier 2006

 

 

Aujourd'hui, je viens de tester une première recette du livre que l'Homme m'a offert à NoËl : Les muffins aux airelles, aux noix de pécan et à la cannelle.
Il faut :
300 g de farine
100 g de sucre brun (j'ai pris de la cassonade cuivrée)
50g de sucre cristallisé (j'ai pris du Blonvilliers)
2 cuillères à café de levure chimique (Alsa)
1 cuillère à café de sel
1 cuillère à café de cannelle en poudre
275 ml de lait
125 ml d'huile végétale (j'ai pris de l'Isio 4)
1 oeuf légèrement battu
150 g d'airelles séchées
50 g de noix de pécan hachées (cassées entre les doigts)

Préchauffer le four à 180°
Dans un premier récipient, mélanger les ingrédients secs (farine, sucres, cannelle, sel, levure). Dans un autre récipient mélanger l'oeuf, le lait et l'huile.
Ajouter les ingrédients liquides aux ingrédients secs et mélanger rapidement.
Incorporer les airelles et les noix de pécan.
Verser la pâte dans des moules à muffin, préalablement huilés si besoin (les miens sont en silicone, donc j'ai fait l'impasse !)
Laisser cuire jusqu'à ce que les muffins aient bien gonflé et soient légèrement dorés (23 mn pour les petits et 28 mn pour les grands dans mon four !).
Laisser refroidir 5 mn dans les moules avant de démouler et de placer sur une grille.
Déguster tièdes ou froids.

J'ai pu faire 6 gros muffins et 12 petits ... Voilà ce qu'il en reste après que nous les ayons testés ...


Avis général : ils sont très bons !


Voir les commentaires

Rédigé par marie bill

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 15 Janvier 2006

Dimanche dernier, nous avons découvert par hasard une nouvelle série policière sur Canal Jimmy : Epitafios.

C'est une série argentine, produite par HBO Amérique du Sud, ce qui est a priori un gage de qualité.
Elle se passe à Buenos Aires et ses proches environs.
En voici le pitch : " Renzo Marquez était un policier plein d'avenir jusqu'à la mort accidentelle de quatre étudiants brûlés vifs par un enseignant déséquilibré. Cinq ans plus tard, lorsque le commissaire Benitez retrouve un cadavre mutilé dans une maison déserte et deux pierres tombales portant son nom et celui de Renzo, ce dernier, devenu chauffeur de taxi, doit brusquement s'immerger dans une affaire aux résonnances troubles avec le passé... "

Deux épisodes sont diffusés chaque dimanche soir depuis la semaine dernière.
Certaines scènes sont assez dures (cela faisait longtemps que je n'avais pas crié devant un film !) et m'ont par moments fait penser à 'Seven', mais les personnages sonnent vrai, la musique (originale) est excellente, et cela change un peu des séries habituelles  !

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Séries TV

Repost 0

Publié le 14 Janvier 2006

J'ai découvert Peter Robinson et ses romans l'année dernière, tout à fait par hasard !

Un jour que je surfais sur des sites de journaux, je suis tombée sur un tout petit article du Miami Herald qui annonçait la prochaine visite en Floride, et pour la première fois, de Ian Rankin (l'auteur écossais des enquêtes de l'inspecteur Rebus) et de Peter Robinson.
Le journaliste dressait un portrait élogieux de ces deux auteurs et mettait en parallèle les cursus de leurs personnages récurrents, John Rebus et Alan Banks, et des régions où ils exerçaient leurs fonctions : L'Ecosse pour le premier, et le Yorkshire pour l'autre ...
La semaine suivante, j'ai trouvé "L'été qui ne s'achève jamais" à la bibliothèque de Labège.
C'en était fait ! J'étais accro !
Depuis, j'en ai trouvé quelques uns en Livre de Poche, le tout dernier traduit ('Ne jouez pas avec le feu') à la bibli, et d'autres en anglais, chez W H Smith's ou Brentano's, à l'occasion de mes voyages à Paris.
Ils sont tous bien ! Le personnage d'Alan Banks est attachant, on le voit vieillir au fil des romans, on suit ses relations avec sa femme et ses enfants, son divorce, ses copines, ...

Le dernier que j'ai lu
(Gallows view) est le tout premier de la série et l'éclairage qu'il donne sur les relations entre les personnages m'a fait un peu regretter de ne pas avoir lu ces livres dans l'ordre chronologique !

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost 0

Publié le 14 Janvier 2006

Ce qui m'a le plus étonnée quand je suis arrivée (revenue ?) dans la région de Toulouse, en 1999, c'est le peu d'affluence dans les magasins et centres commerciaux.
Je m'explique, après 18 ans passés à Créteil, juste à côté du centre commercial de Créteil Soleil, à subir les assauts hebdomadaires des hordes venues remplir garde-manger et placards à vêtements, la fréquentation de Labège 2 ou du CC de St Orens de Gameville était une récréation !
Plus d'attente aux caisses pendant 20 à 30 mn (toujours se munir d'un bouquin pour patienter !), circulation aisée dans les allées (immenses) même le week end, ... et achats tranquilles même le 24 décembre ou pendant les soldes !
J'y repensais hier quand je trouvais qu'il y avait plus de monde que d'habitude dans les allées de Labège ! Mais rien de comparable aux samedis normaux à Créteil !!!

En tous cas, je n'ai pas encore été à la recherche de la 'bonne affaire'... sauf sur Internet, où mercredi, dès 10 heures, j'ai appelé une de mes mercières préférées "Les Trésors de la Grenouille" , pour lui acheter des toiles de lin et des grilles en promo accompagnées de deux fils Marion que j'ai envie d'essayer :

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #C'est la vie !

Repost 0

Publié le 14 Janvier 2006

Malgré mes retours tardifs et mes journées passées sur Excel et Word au bureau, j'ai quand même réussi à avancer ma broderie la semaine dernière : j'ai terminé les maisons du bas, il ne me reste plus qu'à y broder les flocons de neige avant d'attaquer le traineau, le père noël et les rennes ...
Le voilà :

Cliquez pour afficher l'image suivante
et encore je n'ai rien fait aujourd'hui, parceque j'ai passé la plus grande journée au lit, victime de la classique migraine de fin des urgences boulot !
J'ai quand même réussi à retrouver figure humaine avant le retour d'interro de physique de Marie, à 15 h30, car j'avais promis de l'accompagner à Labège pour son changement d'opérateur téléphonique ...
Nous avons aussi fait quelques autres courses, dont Cultura, où dans la foule, nous avons eu la surprise de trouver ma soeur et sa famille !

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #broderie

Repost 0