Publié le 26 Novembre 2005

Aujourd’hui à 10 heures, début de notre 2 ° cours de patch.
Françoise a commencé par vérifier la couture de nos 16 triangles, s’assurant que nous les avions bien taillé dans le droit fil pour les demi-triangles et dans le biais pour les autres … Puis elle nous a expliqué que les éléments s’assemblaient par taille identique … nous allions comprendre avec les travaux pratiques !
Nous avons donc attaqué tout de suite le montage de notre première patte d’ours (l’un des 4 élément du bloc).

Il faut d’abord assembler deux par deux les carrés composés des demi triangles que nous avions cousu dans la semaine, en marquant bien les pointes qu’on fixe avec des épingles avant de commencer la couture.
                       
Puis il a fallu assembler deux carrés à l’un des côtés du grand carré central. Là, ça s'est compliqué un peu parce qu’on se trouve avec plusieurs épaisseurs au milieu. Mais comme ce qui est important c’est d’avoir « de belles pointes », il faut bien les fixer dès la pose des aiguilles, et , arrivés à la couture du milieu, s’assurer que les deux pointes des triangles se rejoignent en un même point (donc on y va très doucement en réfléchissant bien quand on y arrive !)
On assemble ensuite les deux autres carrés bicolores au carré du coin (sans se tromper d’emplacement – le carré uni doit être sur le coin externe … sinon on défait !). Et là … on a deux fois des pointes à bien faire jointer ensemble ! …
Et ça y est … on a notre première patte d’ours terminée !
Alors on a commencé et fini la deuxième , puis commencé à assembler ces deux-là à la bande centrale ….
voilà l'endroit :    et l'envers :  
Pour la semaine prochaine, on doit finir toutes les coutures afin d'avoir le bloc au grand complet avec les 4 pattes d'ours …
A suivre … samedi prochain avec le dernier épisode !

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #patchwork, couture, tricot et autres

Repost 0

Publié le 25 Novembre 2005

 

 J'ai fini hier soir L'homme qui voulait vivre sa vie, de Douglas Kennedy et je ne saurais que trop vous le conseiller !!                En voici l'histoire : Ben Bradford est un brillant avocat de Wall Street marié à une femme ravissante. Pourtant il est triste, déprimé et hypocondriaque, car, tout n'allant toujours pour le mieux dans le plus "snob" des monde, Beth, son épouse, a un amant… Un roman noir comme l'amour.

Le style de Douglas Kennedy est très agréable à lire et il nous tient en haleine tout au long du livre. Bref, j'ai beaucoup aimé !!!!! Par contre, je déconseille de lire la quatrième de couverture qui dévoile une partie du suspens :-/

Bonne lecture :-)

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost 0

Publié le 24 Novembre 2005

Pour les 10 ans de ma fille, en 1996, j’ai fabriqué un coussin dont une face retraçait les principaux éléments de sa vie : sa date et son lieu de naissance, la date de ses premiers pas, de sa première fois où elle faisait du vélo sur 2 roues, son école (brodée de la même couleur que les grilles de ladite école), ses lieux de vacances, et ses sports favoris (roller et voile) ...
J’avais dessiné quelques motifs, mais d’autres étaient récupérés de clipart de Word et pas du tout à la bonne échelle !
Pour l’autre face, j’avais écrit son prénom en utilisant différentes polices de Windows et en insérant des mini motifs représentant ses centres d’intérêt : le sablier et le smiley pour le micro ordinateur ; le vélo, les pas, rappelaient l’autre face du coussin ; l’avion, le cactus et le palmier symbolisaient nos voyages en Floride ; l’enveloppe : sa passion pour l’écriture et les courriers.
                        
Pour les 40 ans de mon mari, en 1997, j’ai brodé un étui à lunettes de soleil évoquant nos vacances. J’ai repris 3 motifs (les timbres) parus dans un Modes et Travaux pour la 1ère face, et j’ai créé les autres motifs en m’inspirant de photos des vacances ou de brochures ramenées de l’Ouest américain.
            
        

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #broderie

Repost 0

Publié le 23 Novembre 2005

J’ai découvert la broderie dans les années 60, par le canevas dont ma mère était adepte.

Je ne me souviens pas de mes premiers essais, mais j’ai beaucoup pratiqué quand j’étais ado, je vous montrerai un jour mes ‘chefs d’œuvre’ qui sont toujours chez mes parents !

J’ai repris cette activité vers 1994, un jour où, chez ma mercière, j’ai découvert que le canevas se vendait aussi au mètre, vierge de tout motif.

J’en ai acheté 20 cm (le minimum) et j’ai créé de petits modèles de marque page que j’ai brodé au demi point et offert comme cadeaux de Noël. Je ne sais pas ce qu’ils sont devenus, mais promis, si j’en retrouve un je vous le montrerai …

Et puis, je me suis enhardie, j’ai acheté du canevas à la trame plus fine … et j’ai découvert que le demi point ne couvrait pas assez le fond … et c’est comme ça que j’ai commencé à croiser mes points ! Et au Noël suivant, j’ai brodé au point de croix sur une toile ne s’y prêtant pas du tout … en dessinant les croix avant de les broder (je ne vous montrerai jamais ces horreurs).
Finalement, après une lecture attentive de Marie Claire Idées et des questions à ma mercière, j’ai découvert la toile Aïda et compris qu’il suffisait de suivre les trous ! j’ai brodé quelques mini motifs d’une fiche DMC, puis, à l’été 1996, j’ai brodé mon premier vrai ouvrage : l’abécédaire nautique, modèle de Rouge du Rhin, paru dans Marie claire Idées.  Il est bourré de défauts, quelques intervalles ne sont pas homogènes, mais les croix sont toutes dans le même sens !
 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #broderie

Repost 0

Publié le 21 Novembre 2005

Samedi dernier, j’ai pris mon premier cours de patchwork au Petit Comptoir à Toulouse. 

Ça faisait un bon moment que j’avais envie d’apprendre, et voilà, j'ai enfin franchi le pas !

Le cours dure 3 heures et au début, c’était vraiment super, la théorie c’est facile … Le modèle que nous devons réalisé est un coussin « patte d’ours ».

J’avais déjà choisi les tissus (crème à petites fleurs rouges + rouge à petites fleurs crème + rouge à grandes fleurs). Nous avons dessiné les gabarits sur du bristol collé ensuite sur du papier de verre pour que ça ne glisse pas sur le tissu …

 Et …… , il a fallu couper les premiers triangles ! avec l’angle droit dans le droit fil, j’arrivais à suivre, mais quand il a fallu poser l’hypoténuse dans le droit fil, j’ai commencé à me perdre ! Déjà qu’il n’y avait qu’un seul gabarit de triangles alors que j’en avais compté 4 ! (j’ai toujours eu beaucoup de mal avec la géométrie dans l’espace).

On a ensuite assemblé nos deux premiers triangles (un crème et un rouge) à petits points (enfin tout dépend où s'arrête la notion de petit!) et ... il était déjà 13 heures, le cours allait se terminer quand Françoise nous a annoncé la liste des devoirs pour samedi prochain ! Nous allions devoir couper toutes les pièces (ahhh, toutes seules, sans assistance!) et assembler TOUS les triangles !!!

Finalement, ça s'est mieux passé que je ne le craignais : il ne me reste que trois triangles à coudre .... mon dimanche matin a été bien productif !

Prochain cours : samedi prochain de 10h à 13h

  

PS : le coussinet accroché à mes ciseaux m'a été offert par Véronique(75) lors de l'échange d'été d'Accroforum. C'est un free d'Anne R, la créatrice de Tournicoton, offert à Amandine dans le cadre des entrevues des créateurs publiées sur le site : http://pointcompte.free.fr

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #patchwork, couture, tricot et autres

Repost 0

Publié le 20 Novembre 2005

Bill : c’est la mère, et Marie : la fille

C’est l’histoire d’une fille qui pousse sa mère à créer un blog parce que toutes ses copines du net accro au point de croix en ont un, mais pas elle. Mais la mère n’a pas de temps à elle et ne veut pas être contrainte à écrire dans le blog tous les jours ... Cela dit, la fille ne lâche pas prise et promet à sa mère de créer un blog avec elle et de s’engager à écrire au moins un article par semaine ... :-)

***

C’est l’histoire d’une mère qui passait beaucoup de temps à lire les blogs des forumettes et qui, poussée par sa fille, s’est dit que finalement elle trouverait bien un moment pour blogger elle aussi !

 Pour commencer, je me présente : j’ai 46 ans, un métier prenant (contrôleur de gestion), une passion pour la lecture et le point de croix. Je me délasse en cuisinant et j’adore voyager. 

 ***

J’ai 19 ans, je suis en 2ème année de prépa scientifique (en 5/2) et je suis amoureuse :-) J’aime beaucoup la musique, aller au ciné et écrire ...

Voir les commentaires

Rédigé par marie & bill

Publié dans #Bazar, #C'est la vie !, #Marie

Repost 0

Publié le 20 Novembre 2005

On a enfin créé notre blog !!

Voir les commentaires

Rédigé par marie & bill

Publié dans #Bazar, #C'est la vie !

Repost 0